TCHAD
Ku Jéricho

Projets de développement

PROJET

Suite à l’appel de l’Évêque de Moundou (2ème ville du pays) en 2006, la Communauté du Chemin Neuf a pris la responsabilité du Centre spirituel Mgr Gabriel Balet à Ku Jéricho (à 10 kms du Centre ville de Moundou, dans la banlieue qui se développe rapidement).

Ce Centre spirituel permet d’accueillir des retraites, des sessions, des formations bibliques, des week-ends pour les jeunes ou les familles, ainsi que l’accueil des tous groupes du pays.

Une dizaine de frères et sœurs de la Communauté vivent, prient et animent le Centre. Mais rapidement, nous nous sommes rendu compte que la formation personnelle ou spirituelle était peu efficace pour des familles qui n’ont pas accès à l’école, ni à la santé.

  • En 2013, une 1ère classe est créée sur place, puis une 2ème, et enfin en 2014, sur un terrain mitoyen du Centre Spirituel, nous avons construit le Centre Scolaire du Chemin Neuf avec en 2020, 8 classes de maternelle et de primaire, ce qui représente 330 élèves. A venir, peut être un collège ! L’ensemble des enfants arrivant le matin le ventre vide, nous avons décidé de leur fournir le bouillie de 10.00 pour leur permettre d’étudier dans de meilleures conditions. De même un suivi médical personnalisé est assuré par notre Centre de santé.
  • En 2014, un 1er bâtiment abritait un dispensaire pour les 1ers soins et très vite la demande nous a poussé à construire un Centre de Santé Saint Luc, encouragé par la Direction régionale de la Santé de Moundou. La construction a débuter en 2016 et fini en 2017. Il dessert 15 villages regroupant 13.000 habitants. Ce Centre permet des consultations courantes, des consultations ophtalmiques et de lunetterie, des examens de laboratoire assez poussés, des consultations et soins dentaires, des préventions de la malnutrition et suivi des enfants malades ainsi qu’une pharmacie.
  • Projet de Pisciculture : pour accueillir et former des jeunes des villages alentours à la pisciculture. Ce projet est né de la constations de l’augmentation de la pollution du fleuve Logone par les industries locales, et donc de la disparition de la pêche traditionnelle, entrainant une situation d’insécurité alimentaire, entrainant la nécessité d’importer du poisson, dont le prix est trop élevé alors que c’est la nourriture de base des habitants.
  • Depuis 2008, nous collaborons avec le Centre régional de détection et de prévention du Sida, soutenu par la région et par le diocèse. Un de nos médecins travaillent à 3/4 temps sur ce domaine.

Comment nous aider

Vous pouvez nous aider de plusieurs manières :

  • Pour les frais de scolarité : la participation possible pour la scolarité d’un enfant par an est de 25.000 CFA (40 €). Avec les charges de l’école (administration, enseignants, frais de fonctionnement) : le soin de financement est de 17.000 € / an.
  • Le soutien scolaire des enfants et des jeunes scolarisés au Collèges et Lycées de Moundou s’est avéré être l’outil indispensable pour les jeunes (environ 120) les plus en difficulté. Une petite participation est demandée aux parents mais cela reste insuffisant pour couvrir tous les frais inhérents , soit un besoin de 2.500 € / an.
  • Le parrainage des étudiants a été mis en place en 2017 pour soutenir entre 20 et 25 étudiants pauvres. Les bourses accordées représentent un besoin de financement de 4.500 € / an (180 € par étudiant).
  • Les enfants atteints par la malnutrition chronique seront des adultes peu autonomes, moins forts et moins intelligents en rapport avec leurs potentialités. Et ils seront pauvres, parce que très peu actifs dans la société. C’est une pathologie qui marque les générations futures d’adultes et le développement du Pays entier. L’émergence de la malnutrition aigüe laisse seulement 50% de possibilités de survivre. Nous avons pu mettre en place une stratégie, qui grâce à un traitement, permet de remettre l’enfant en bonne santé ! La stratégie est de rendre meilleure l’alimentation des enfants et des mères enceintes et allaitantes par la formation, la sensibilisation. Pour cela, il faut acheter des kits de nutrition, maintenant fabriqués au Tchad, le besoin de financement pour chaque enfants malnutri est de F CFA (xx €)
  • Le Soutien global au Centre de Santé pour le personnel et les frais de fonctionnement : besoin de financement de F CFA (xx €)
  • La pisciculture : à partir de 2021, vous pouvez aider à la prise en charge de la formation des jeunes : besoin de financement de 5.000 € / an.

Newsletters Photos Vidéos

Clip école

clip Centre de Santé